samedi 7 septembre 2013

Octavie CHARMEIL (1825-1893)

Octavie CHARMEIL était la deuxième fille d'Augustin CHARMEIL, président à la Cour de Grenoble, et de Joséphine FAURE, son épouse.

Elle avait deux soeurs. Un fusain la représente à la gauche de sa soeur aînée, les cheveux tirés se terminant par une coque au dessus de la tête. Elle était très fine et jolie. Une aquarelle la représente assise dans une bergère, avec une taille d'une finesse surprenante, de joli traits mais une expression triste. Elle avait une nature très sensible, était très lettrée et cultivée, et très pieuse. Elle mourut en 1893 à Tullins, n'ayant eu qu'un seul enfant de son mariage avec le baron Louis-Michel ALMERAS-LATOUR : Claire.


Au château de Genas, en 1992, un agenda d'Octavie CHARMEIL a été retrouvé, oublié pendant près d'un siècle derrière un tiroir. Cet agenda est composé de papier à lettre gravé à ses initiales O. A. (Octavie Alméras), surmontées de la couronne de baron.

Les petits faits et gestes du jour sont inscrits par Octavie dans cet agenda qui se trouve être plus un carnet mondain et agenda-foyer qu'un journal intime. Tous les noms des visiteurs et surtout des visiteuses y sont consignés. Il en est de même lorsqu'elle rend des visites. Les lettres qu'elle rédige y sont scrupuleusement recensées. Le jour de réception officiel est le jeudi, les autres jours sont réservés aux intimes. Deux noms y sont chaque semaine inscrits : Jeanne ONAFIO (à moins qu'il ne s'agisse de ONOFRIO, parente aux ALMERAS-LATOUR dont le nom figure sur les faire-part de décès du baron et de la baronne), baronne DEMONGEOT. PLus rarement s'y trouvent les noms d'une comtesse de SEGUR (non celle bien connue comme écrivain, laquelle était déjà décédée) et un baron JEANIN.

Monsieur Robert JANIN a listé quelques faits, au hasard des pages, recensés au cours de l'année 1885 :
- 2 janvier : Octavie ne trouve pas d'omnibus et loue une voiture (à cheval)
- 7 janvier : jour marqué d'une croix noire - Octavie tombe en revenant de la messe et sa tête heurte le trottoir : pharmacie - retour - joue enflée. Je ne peux même plus sourire.
- 8 janvier (jeudi) : je suis affreuse (Octavie reçoit 25 visites)
- 9 janvier : ma joue vire au jaune, je suis toujours affreuse !
- 15 janvier (jeudi) : Octavie reçoit 25 personnes.
- 19 janvier : mon père est malade, je pars pour Tullins.
- 28 janvier : décès de mon père, je suis triste. Jusqu'au 19 février, Octavie reste auprès de sa mère à Tullins. Son agenda reste vide. Néanmoins, les lettres envoyées à son mari ou à sa fille Claire à Nancy y sont mentionnées.
- 26 février : OCtavie, qui a regagné Paris, reçoit 30 visites de condoléances.
- 4 mars : Octavie reçoit 15 visites de condoléances.
- 12 mars : 25 autres noms de personnes en visite de condoléances sont listés.
- 26 mars : Octavie part pour Nancy voir sa fille Claire, pour une période de 15 jours. Son agenda est vide de visites, mais des lettres destinées à son mari y sont listées.
- 9 avril : Octavie quitte Nancy par train "rapide" pour regagner Genas en passant par Dijon. Arrivée à Genas, elle note sur son agenda : Il fait froid, mon mari a des frissons.
- 12 et 13 avril : il pleut, il pleut ...
- 14 avril : le soleil brille, les oiseaux chantent ! Nous faissons une partie de boules, nous nous promenons dans le parc.
- 3 mai : départ pour Paris par Perrache, toujours en train "rapide" (12 heures de voyage)
- mai : reprise de la vie parisienne, toujours beaucoup de visites.
- 18 mai : Thérèse est très malade. Octavie reste auprès d'elle.
- 25 juin : Octavie retourne à Paris.
- 2 août : première communion de Thérèse guérie.
- 6 août : départ pour Genas : "voyage fatiguant". Son agenda n'indique aucune visite, quant aux lettres adressées à sa mère et à sa fille Claire, elles y sont listées.
- 25 septembre : arrivée de Ludovic : "il a enfin son cheval tant désiré !".
- 24 octobre : départ de Genas pour Tullins.
- 23 novembre : retour à Paris où la vie parisienne reprend.

Cette année là, la baronne ALMERAS-LATOUR a été absente de Paris presque six mois. Tous les mois étaient notées des recettes de cuisine sur ce même agenda. Robert JANIN en reprend deux dans son ouvrage, un menu "maigre" et un menus "gras".

Exemple d'un menu maigre servi au mois de juin :

Potage à  l'oseille
Carpe à la Normande
Omelette jardinière
Tranches frites
Fèves à la sarriette
Salade de fruits

Exemple d'un menu gras :

Des légumes nouveaux
Des épinards au jus
Carré de veau
Canard aux navets
Fraises à la crème

En fin d'agenda se trouve un précis de comptabilité pour "Gens du Monde" composé d'une rubrique "équipage et chevaux" et une autre "gains aux courses". Octavie n'inscrivait pas ses dépenses sur cet agenda.


Sources : 
- Une magistrale famille : Alméras-Latour, Chuzelles : histoire et patrimoine, cahier n°16.
- Quelques souvenirs de famille, par Joseph BERNARD-MICHEL

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ajouter un commentaire