samedi 20 juillet 2013

Généalogie des GAYANT du Beaujolais et du Dauphiné


LES GAYANT DU BEAUJOLAIS



BRANCHE PRINCIPALE

I Jean de GAYAN, noble, décédé avant le 4 juillet 1545. Il s'est allié avec une ou des demoiselles dont on ignore le ou les noms, d'où :

1) Jean de GAYAN Qui suit en II.

2) Françoise de GAYAN. Elle s'est unie avec François GUERIN, marchand citoyen de Lyon.

3) Jeanne de GAYAN. Elle s'est unie avec Barthélémy FOURAND, sieur de Verna, bourgeois de Bourg-en-Bresse.

II Jean de GAYAN, notaire et secrétaire du roi, capitaine-châtelain de Condrieu, trésorier de la ville et de l'Archevêché de Vienne, noble, décédé avant 1550. Il s'est marié religieusement en 1522 avec Claudine CHAPPUIS, héritière universelle de son père, fille de Pierre CHAPPUIS (1465-1522), seigneur de La Chapelle, capitaine-châtelain de Condrieu, écuyer et Jeanne MENON, née en 1500, d'où :

1) Balthazar de GAYAN Auteur de la BRANCHE AÎNÉE qui suivra.

2) X. de GAYAN Auteur de la BRANCHE CADETTE qui suivra.

3) Claude de GAYAN, homme d'armes de la Compagnie de M. de SAVOYE, écuyer.  Il s'est marié. Il a passé un contrat de mariage le 11 juillet 1558 à Condrieu (Rhône) avec Isabeau MELLIER, fille de Guillaume MELLIER, noble, docteur-es-droit et Bonnaventure GARNIER.

4) Charles de GAYAN, seigneur de Moncerolles.

5) Charlotte de GAYAN Auteur de la BRANCHE BENJAMINE 1 qui suivra.

6) Françoise de GAYAN Auteur de la BRANCHE BENJAMINE 2 qui suivra.


BRANCHE AÎNÉE

III Balthazar de GAYAN, seigneur de Moncerolles, écuyer, décédé avant le 6 novembre 1590. Il s'est marié. Il a passé un contrat de mariage le 31 octobre 1568 avec Marguerite de CHASTE, d'où :

1) Paule GAYANT. Elle s'est unie avec Jean de LA VALETTE.

2) Jean-Charles de GAYAN, seigneur de Moncerolles et de la Roche, chevalier de l'Ordre du roi. Il s'est uni avec Hélène de PLAVIER, d'où :
a) Bertrand de GAYAN, seigneur de la Moussière, né à Condrieu (Rhône) le 30 décembre 1607.
b) Claudine de GAYAN. Elle s'est mariée. Elle a passé un contrat de mariage le 16 novembre 1624 avec Nicolas-François de BONLIEU, seir de Jarnieu, Montpentier, Le Breuil, etc.

3) Jean de GAYAN, Grand Maître de l'Ordre de Saint Lazare.


BRANCHE CADETTE

III X. de GAYAN. Il s'est allié avec une ou des demoiselles dont on ignore le ou les noms, d'où :

1) Jean de GAYAND, écuyer, seigneur de la Roche-sous-Montmelas, au pays de Beaujolais. Il s'est uni avec Catherine de LA TOUR, d'où :
a) Gabriel de GAYAND, écuyer, né vers 1603, décédé le 13 juin 1659. Il s'est uni avec Jeanne-Antoinette de FLAMAN,
b) Anne de GAYAND. Elle s'est mariée. Elle a passé un contrat de mariage le 24 novembre 1630 à Lyon (Rhône) avec Jacques SOUZY, greffier de la baronnie de Saint Clément, commissaire des tailles dudit lieu et commissaire à faire les montres du sieur prévôt des maréchaux de France au pays de Forez.
c) Jeanne de GAYAND. Elle s'est mariée. Elle a passé un contrat de mariage le 27 novembre 1624 avec François VERSAD, notaire et greffier en la juridiction de Jarniost, fils d'Antoine VERSAD, notaire à Jarniost.

2) Pierre de GAYAN, seigneur de la Roche, né vers 1580, décédé à Chonas-L'Amballan (Isère) le 30 août 1652. Il s'est marié le 10 juin 1610 avec Françoise de ROCHEVIEILLE, fille d'Abel de ROCHEVIEILLE, seigneur de la Ville Meyrieux et de la vênerie d'Anthon et Anne de FLORENCE, dame de Gerbais, d'où :
a) Jean de GAYAN, seigneur de la maison forte de Gerbais, au mandement de Chonas, en Viennois, né vers 1611, décédé à Chonas-L'Amballan (Isère) le 17 août 1666. Il s'est marié le 23 juin 1643 à Chonas-L'Amballan (Isère) avec Antoinette de MARNAS de CASTILLON, née vers 1620, décédée à Chonas-L'Amballan (Isère) le 2 juin 1665,
b) Jeanne de GAYAN, née vers 1625, décédée à Chonas-L'Amballan (Isère) le 5 septembre 1639.
c) Antoinette de GAYAN. Elle s'est mariée religieusement le 29 août 1671 à Longes (Rhône) avec Pierre CHEVROT, châtelain de Meys.
d) François de GAYAN, seigneur de la Roche. Il s'est allié avec une demoiselle dont on ignore le nom,
e) Pierre-Catherin de GAYAN, seigneur de la Roche, décédé en 1727.


BRANCHE BENJAMINE 1

III Charlotte de GAYAN, née en 1525. Elle s'est mariée religieusement le 26 juin 1544 à Condrieu (Rhône) avec Claude de VILLARS, seigneur de La Chapelle et de Masclas, capitaine châtelain de Condrieu après son beau-père le 11 décembre 1589, anobli par Henri III en janvier 1588, fils de Pierre III de VILLARS, Seigneur de La Chapelle et Suzanne JOUBERT OU JOBERT, né en 1520, d'où :

1) Catherine de VILLARS. Elle s'est unie avec Jacques II du PUY, Capitaine-gouverneur de Saint-Galmier, fils de Jacques I du PUY, capitaine-gouverneur de Saint-Galmier de 1544 à 1574 et Claire de CHALANÇON, d'où :
a) Catherine du PUY. Elle s'est mariée religieusement en 1597 avec Nicolas du PELOUX de GOURDAN, fils de François III du PELOUX (°~ 1525), maître de camp de cavalerie dans les armées du Roi (1542) et Claudine de LUCINGE, décédé en 1601. Catherine s'est mariée une seconde fois religieusement le 22 novembre 1605 avec Nicolas du PELOUX, gouverneur du Haut-Vivarais, seigneur de Peloux, Bressenand et Bayard, chevalier de l'ordre du roi, fils de Charles du PELOUX (†~ 1630), seigneur d'Escolans, de Bayard, de Colaud et de Brézenaud; gouverneur d'Annonay (1573) et de Chalencon; capitaine de chevau-légers; gentilhomme de la Chambre du Roi, chevalier de l'ordre du roi et Louise d'HOSTUN de CLAVESON (°1555), décédé en 1642.


BRANCHE BENJAMINE 2

III Françoise de GAYAN. Elle s'est unie avec François de VILLARS, conseiller du roi au parlement de Dombes, juge ordinaire de Lyon, d'où :

1) Marguerite de VILLARS. Elle s'est mariée. Elle a passé un contrat de mariage le 19 septembre 1560 avec François GAYAN, capitaine et châtelain de la ville de Charlieu, fils de Jean GAYAN, bourgeois de Villefranche, seigneur des Grivays et Vaurenard, au diocèse de Mâcon et Philiberte JOBIN, d'où :
a) Claude GAYAN, religeux de l'ordre de Saint-Benoit.
b) Françoise GAYAN. Elle s'est unie avec Jean de LA RONZIÈRE, capitaine châtelain de Charlieu, fils de Pierre de LA RONZIÈRE, lieutenant de la chatellenie de Charlieu et Louise de CIBERAND.


BRANCHE NON RELIEE

I César GAYAND, noble, élu pour le roi en l'Election du Beaujolais à Villefranche, décédé avant 1588. Il s'est uni avec Françoise de PAULAT, fille de Jean de PAULAT, seigneur de la Tour en Jarest et de la Porte en Forez et Jacquette LAURENCIN, d'où :

1) François GAYAND, clerc de Villefranche en 1594, reçu au baptême à Villefranche-sur-Saône (Rhône) le 9 novembre 1576.

2) César GAYAND, baptisé à Villefranche-sur-Saône (Rhône) le 26 mars 1579.

3) Jeanne GAYAND, reçue au baptême à Villefranche-sur-Saône (Rhône) le 15 mars 1580.

4) Claudine GAYAND, baptisée à Villefranche-sur-Saône (Rhône) le 4 mai 1580.

5) Étienne GAYAND, reçu au baptême à Villefranche-sur-Saône (Rhône) le 30 mai 1582.

Hôtel Gayant à Villefranche-sur-Saône



LES GAYANT  DU DAUPHINE


BRANCHE 1 (noble)

BRANCHE PRINCIPALE

I Pierre de GAYAN, seigneur de la Roche, né vers 1580, décédé à Chonas-L'Amballan (Isère) le 30 août 1652 (voir la généalogie des Gayant du Beaujolais). Il s'est marié le 10 juin 1610 avec Françoise de ROCHEVIEILLE, fille d'Abel de ROCHEVIEILLE, seigneur de la Ville Meyrieux et de la vênerie d'Anthon et Anne de FLORENCE, dame de Gerbais, d'où :

1) Jean de GAYAN Auteur de la BRANCHE AÎNÉE qui suivra.

2) Jeanne de GAYAN, née vers 1625, décédée à Chonas-L'Amballan (Isère) le 5 septembre 1639.

3) Antoinette de GAYAN. Elle s'est mariée religieusement le 29 août 1671 à Longes (Rhône) avec Pierre CHEVROT, châtelain de Meys.

4) François de GAYAN Auteur de la BRANCHE CADETTE qui suivra.

5) Pierre-Catherin de GAYAN, seigneur de la Roche, décédé en 1727.


BRANCHE AÎNÉE

II Jean de GAYAN, seigneur de la maison forte de Gerbais, au mandement de Chonas, en Viennois, né vers 1611, décédé à Chonas-L'Amballan (Isère) le 17 août 1666. Il s'est marié le 23 juin 1643 à Chonas-L'Amballan (Isère) avec Antoinette de MARNAS de CASTILLON, née vers 1620, décédée à Chonas-L'Amballan (Isère) le 2 juin 1665, d'où :

1) Sébastienne GAYAN, née à Chonas-L'Amballan (Isère) le 20 mai 1644.

2) Marie GAYAN, née à Chonas-L'Amballan (Isère) le 12 août 1645, y décédée le 28 août 1646.

3) Étiennette GAYAN, née à Chonas-L'Amballan (Isère) le 20 juillet 1646, y décédée le 24 mai 1675. Elle s'est unie avec Pierre SARRAZIN, d'où :
a) Floris SARRAZIN, né à Longes (Rhône) le 4 octobre 1666.
b) Louis SARRAZIN, né à Chonas-L'Amballan (Isère) le 30 octobre 1667.

4) Catherine GAYAN, née à Chonas-L'Amballan (Isère) le 26 décembre 1647, y décédée le 11 juin 1652.

5) François GAYAN Qui suit en III.

III François GAYAN, écuyer, seigneur de la maison forte de Gerbais, né à Chonas-L'Amballan (Isère) le 12 juillet 1649.

 Armoiries de François de Gayant (soource : Hozier, Dauphiné, 1696, bnf, gallica.bnf.fr)

Il s'est uni avec Cécile PILLIERON, fille d'Amable PILLIERON, bourgeois de Vienne, d'où :

1) Amable GAYAN, né en septembre 1667, décédé à Chonas-L'Amballan (Isère) le 1er octobre 1671.

2) Marie Cécile GAYAN, née à Chonas-L'Amballan (Isère) le 2 janvier 1671.

3) Irénée GAYAN, née à Vienne (Isère) le 17 juillet 1678.

4) Pierre GAYAN, né à Chonas-L'Amballan (Isère) le 22 janvier 1680.

5) Claude GAYAN, écuyer, seigneur de la Roche (1763), lieutenant de cavalerie au régiment de la Tour. Il s'est marié le 10 janvier 1723 à Condrieu (Rhône) avec Marie ROBERT, fille de Louis ROBERT, subdélégué de Mgr l'intendant dans la province de Lyonnais et Marie PAULIN, décédée à Condrieu (Rhône) le 23 février 1739, d'où :
a) Louis GAYAN, né à Condrieu (Rhône) le 29 janvier 1724.
b) Madeleine Françoise GAYAN, née le 18 août 1726.
c) Marie Blaise GAYAN, née le 21 décembre 1728, décédée à Villefranche-sur-Saône (Rhône) le 6 juillet 1788. Elle s'est mariée religieusement le 7 septembre 1763 à Lyon (Rhône) avec Barthélémy de MARESTE, seigneur de Chavanas et autres lieux.
d) Anne Étiennette GAYAN, née le 8 juin 1730. Elle s'est unie avec Jean Claude de LA PRADE, écuyer, capitaine.


BRANCHE CADETTE

II François de GAYAN, seigneur de la Roche. Il s'est allié avec une demoiselle dont on ignore le nom, d'où :

1) Joseph Claude de GAYAN, écuyer, seigneur de la Roche, décédé en 1707. Il s'est uni avec Suzanne MONNIER, d'où :
a) Suzanne de GAYAN, née le 16 mars 1695.



BRANCHE 2 (noble)

I César GAYAN, procureur et notaire royal au bailliage de Mâcon. Potentiellement le César de Villefranche-sur-Saône né le 26/03/1579 (voir la généalogie des Gayant du Beaujolais). Il s'est uni avec Jeanne du PUGET, d'où :

1) Antoine GAYAN, bourgeois de Grenoble, receveur particulier hériditaire et garde-notes et ... pour le roi au mandement de Bourgoin et ville d'Anthon. Il s'est marié religieusement le 4 juin 1618 à Grenoble (Isère) avec Antoinette TERPE, d'où :
a) Françoise GAYAN, née à Grenoble (Isère) en mars 1621.
b) Gilles GAYAN, né à Grenoble (Isère) le 21 février 1623. Il s'est marié religieusement le 27 juin 1647 à Grenoble (Isère), après avoir passé un contrat le 20 juin 1647 à Grenoble (Isère) avec Isabeau MOUREAU MISTAN. Gilles s'est marié une seconde fois religieusement le 11 juin 1651 à Grenoble (Isère) avec Marie PLANDOUX.
c) Pierre GAYAN, né à Grenoble (Isère) le 29 juin 1627.
d) Antoine GAYAN, né à Bourgoin-Jallieu (Isère) le 3 septembre 1636.
e) César GAYAN, né à Bourgoin-Jallieu (Isère) le 5 avril 1640.
f) Catherine GAYAN, née à Bourgoin-Jallieu (Isère) le 27 janvier 1642.



BRANCHE 3 (non noble)

I  N. GAYAN.

Il s'est allié avec une ou des demoiselles dont on ignore le ou les noms, d'où :

1) Claude GAYAN, de Salagnon, habitant Vignieu. Il s'est uni avec Marguerite DRION, d'où :
a) Marguerite GAYAN, née à Saint-Chef (Isère) le 27 août 1621.
b) Clauda GAYAN. Elle s'est mariée. Elle a passé un contrat de mariage le 19 mars 1674 à Morestel (Isère) avec Pierre PAVIOT.

2) Barthélémy GAYAN (hyp.) Qui suit en II.


II Barthélémy GAYAN, habitant de Vignieu. Il s'est uni avec Benoite PERRE OU PERRET OU PERRIER. Barthélémy s'est marié une seconde fois religieusement le 1er juin 1653 à Saint-Marcel-Bel-Accueil (Isère) avec Benoite GILLE. Barthélémy s'est uni une troisième fois avec Françoise du FOUR. Il eut de ces unions :

Du premier lit :
1) Jean GAYAN (hyp., il est parrain d'un fils de Louis GAYAN) Qui suit en III.

2) Jeanne GAYAN, née à Saint-Chef (Isère) le 4 mars 1634. Elle s'est unie avec Claude BONNETRON, d'où :
a) Claude BONNETRON, né à Saint-Marcel-Bel-Accueil (Isère) le 29 janvier 1674.

3) Augustin GAYAN (hyp. Il apparait sur un acte notarié de Saint-Chef pour une location de terres situées à Vignieu avec, pour témoin, Jean GAYAN, apothicaire. Sa femme est la marraine d'un des fils de Louis GAYAN), décédé à Saint-Marcel-Bel-Accueil (Isère) le 31 octobre 1687. Il s'est uni avec Jacquême MARTIN, d'où :
a) Catherine GAYAN. Elle s'est mariée religieusement le 19 février 1686 à Saint-Marcel-Bel-Accueil (Isère) avec Claude MARCEL. Catherine s'est mariée une seconde fois religieusement le 17 juin 1706 à Frontonas (Isère) avec Jean RAISIN.
b) Jean GAYAN, né à Saint-Marcel-Bel-Accueil (Isère) le 8 août 1667.
c) Henry GAYAN, né à Saint-Marcel-Bel-Accueil (Isère) le 20 décembre 1668.
d) Françoise GAYAN, née à Saint-Marcel-Bel-Accueil (Isère) le 6 novembre 1672.
e) Joseph GAYAN, né à Saint-Marcel-Bel-Accueil (Isère) le 12 janvier 1682.
f) Antoine GAYAN, né à Saint-Marcel-Bel-Accueil (Isère) le 13 août 1685.

4) Louis GAYAN, meunier au moulin de Badolas, rentier de Moline d'Abeau, honeste homme, né à Saint-Chef (Isère) le 2 septembre 1635. Il s'est uni avec Clauda VOISIN, d'où :
a) César GAYAN, né à Saint-Marcel-Bel-Accueil (Isère) le 15 novembre 1666. Il s'est marié religieusement le 4 juillet 1688 à Saint-Marcel-Bel-Accueil (Isère) avec Marguerite JACQUIN.
b) Marie Madeleine GAYAN, née à L'Isle-d'Abeau (Isère) le 22 mars 1672.
c) Gabriel GAYAN, né à L'Isle-d'Abeau (Isère) le 3 mars 1673.
d) Claude GAYAN, né à Saint-Marcel-Bel-Accueil (Isère) le 17 décembre 1679.
e) Marie GAYAN. Elle s'est mariée religieusement le 27 avril 1706 à Frontonas (Isère) avec Abel ROUX DIT CARRIERE.

5) Françoise GAYAN (hyp., soeur de Jean GAYAN, apothicaire). Elle s'est unie avec Benoit TEILLON ROZA, fils de Claude TEILLON ROZA et Gabrielle MARTIN DAGAND, né à Saint-Chef (Isère) le 20 janvier 1635, d'où :
a) Joseph TEILLON ROZA, né à Saint-Chef (Isère) le 7 octobre 1663.
b) Louis TEILLON ROZA, né à Saint-Chef (Isère) le 21 août 1667.
c) Claude TEILLON ROZA.

Du troisième lit :
6) Marguerite GAYAN, née à Saint-Marcel-Bel-Accueil (Isère) le 27 août 1663, décédée à Optevoz (Isère) le 30 octobre 1722. Elle s'est mariée. Elle a passé un contrat de mariage le 3 février 1695 à Crémieu (Isère) avec Antoine COTTIN.


III Jean GAYAN, apothicaire de Saint-Chef, décédé avant le 27 décembre 1705. Il s'est uni avec Madeleine SESTIER, fille de Jean SESTIER, notaire de Crémieu et Jeanne PERONNET, née à Crémieu (Isère) le 6 avril 1636, y décédée le 27 décembre 1705, d'où :
1) Jeanne GAYAN, née à Saint-Chef (Isère) le 8 avril 1675, décédée à Crémieu (Isère) le 27 mars 1753. Elle s'est mariée le 4 janvier 1694 à Vasselin (Isère) avec Joseph ALMÉRAS, secrétaire de Messieurs du Chapitre de Saint-Chef, notaire royal à Saint-Chef puis Crémieu, conseiller du roi, maire perpétuel de Crémieu, fils d'André ALMÉRAS, notaire royal de Savournon et Marguerite de GRÉGOIRE, né vers 1670, inhumé à Crémieu (Isère) le 10 juillet 1712, y décédé le 10 juillet 1712, d'où :

a) Anne Françoise ALMÉRAS, née à Saint Chef-la Chapelle (Isère) le 15 novembre 1694. Elle s'est mariée religieusement le 4 février 1717 à Crémieu (Isère) avec Louis François ALLIER, notaire royal de Crémieu.
b) Marie Magdeleine ALMÉRAS, née à Saint Chef-la Chapelle (Isère) le 6 avril 1696, décédée à Crémieu (Isère) le 24 juillet 1701.
c) Marie ALMÉRAS, née à Saint Chef-la Chapelle (Isère) le 9 janvier 1698. Elle s'est mariée religieusement le 23 août 1724 avec Pierre BOTU, Chevalier de St Louis, Capitaine au Régiments de Grignan, Capitaine Châtelain de 1740 à 1749, fils de Pierre BOTU (°1635), Chevalier des Ordres du Roi, Major du Régiment d'Auvergne, Capitaine Chatelain de Crémieu. et Marie MEYER, né en 1676, décédé à Crémieu (Isère) le 2 mars 1752,
d) Henriette Gabrielle ALMÉRAS, reçue au baptême à Crémieu (Isère) le 16 mars 1699, y décédée le 20 août 1702.
e) Joseph Marie ALMÉRAS, avocat au bailliage de Vienne puis au parlement de Paris, puis juge à Saint-Colombe, conseiller élu du roi, né à Crémieu (Isère) le 29 juillet 1700, décédé à Vienne (Isère) le 1er février 1776. Il s'est marié le 21 janvier 1732 à Vienne (Isère) avec Anne TREYNARD, fille de François TREYNARD (°1671), riche marchand épicier et Marie LARGENT (1675-1753), née à Vienne (Isère) le 28 juin 1707, y décédée le 22 février 1792,
f) Marie Françoise ALMÉRAS, née à Crémieu (Isère) le 14 mars 1702. Elle s'est mariée le 3 février 1739 à Crémieu (Isère) avec Jérome CRISTINAT, apothicaire de Crémieu, né en 1679. Marie Françoise s'est unie une seconde fois avec François MICHOUD, maître apothicaire à Crémieu.
g) Marguerite ALMÉRAS, baptisée à Crémieu (Isère) le 4 avril 1703, y décédée le 17 août 1704.
h) Jeanne Marie ALMÉRAS, née à Crémieu (Isère) le 27 avril 1704.
i) Louise ALMÉRAS, née à Crémieu (Isère) le 4 septembre 1705. Elle s'est mariée le 14 juillet 1739 à Crémieu (Isère) avec Claude CHARVIS, né en 1704,
j) Magdeleine ALMÉRAS, née à Crémieu (Isère) le 10 décembre 1706.
k) César François ALMÉRAS, notaire royal à Crémieu (achète la charge en 1741) et à Jonage, né à Crémieu (Isère) le 15 août 1708, décédé à Jonage (Rhône) le 5 octobre 1747. Il s'est marié. Il a passé un contrat de mariage le 21 novembre 1744 avec Marie Catherine LAILLACART.
l) Marie Thérèse ALMÉRAS, née à Crémieu (Isère) le 2 septembre 1709. Elle s'est mariée religieusement le 11 août 1744 à Crémieu (Isère) avec Jacques ROYBIN-TOZIN,
m) Jeanne Marie ALMÉRAS, née à Crémieu (Isère) le 2 septembre 1709.
n) Marie Hyacinthe ALMÉRAS, née à Crémieu (Isère) le 15 mars 1711.
o) Benoite Claudine Hyacinthe Élisabeth ALMÉRAS, née à Crémieu (Isère) le 10 juillet 1712.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ajouter un commentaire